Qui parle d’énergies renouvelables pense rarement aux déchets. Ceux-ci constituent toutefois une source appréciable d’énergies renouvelables du fait de leurs composants organiques. Les usines suisses d’incinération des ordures ménagères – comme ici la nouvelle centrale énergétique de Berne – produisent quant à elles environ 1000 gigawattheures par an.
cemsuisse_title_header_print_logo

Cemsuisse"

Verband der Schweizerischen Cementindustrie

search_text_legend

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur


Production

Les producteurs suisses de ciment ont fait de la protection active de l'environnement une préoccupation importante. Il peuvent, à cet égard, être cités en exemples, leur mode opératoire se caractérisant notamment comme suit: valoriser des combustibles de substitution, ménager les ressources naturelles et réduire les émissions.

Produire du ciment tout en respectant les principes du développement durable, voilà notre objectif. C'est ainsi que nous nous sommes engagés à réduire nos émissions de CO2, de 1990 à 2010, de plus de 44 pour cent.

En 2010, la Suisse doit avoir réduit ses émissions de CO2 de 4,3 mio de tonnes par rapport à 1990, soit de 8 %. Cela correspond à la directive contenue dans le Protocole de Kyoto.

cemsuisse réalise cette réduction en diminuant d'environ 700'000 tonnes les émissions provoquées par l'utilisation de combustibles fossiles, remplacés par des combustibles de substitution. Les émissions géogènes, qui résultent de la décomposition de cette matière première que constitue le calcaire, devraient pouvoir être abaissées de près de 800'000 tonnes jusqu'en 2010. L'industrie suisse du ciment prend ainsi à sa charge plus de 35 pour cent de la réduction globale incombant à la Suisse en vertu du Protocole de Kyoto.

Au total, de 1990 à 2010, l'industrie suisse du ciment a réalisé une réduction de ses émissions de CO2 de plus de 1,5 mio de tonnes.


Fin secteur de contenu




http://www.cemsuisse.ch/cemsuisse/produktion/index.html?lang=fr